Le pétrole menace la Réserve de Biosphère Sumaco

Publié le par Tud

L’Estimation de l’Impact Environnemental (EIA), achevé en à peine six mois, est superficiel et inadéquat en termes de couverture des risques du projet. Par exemple, les sources d’eau, qui sont immensément importantes dans les forêts tropicales, sont fortement menacées par le projet. Le EIA a mesuré la sensibilité des zones avec des sources d’eau, et conclu que le risque de contamination est nul, ou modéré, sans donner une quelconque justification pour cette conclusion. Après la publication de l’étude, seulement trois semaines ont été laissées au public pour la commenter, une période qui coïncidait avec les élections nationales, qui ont logiquement absorbé l’attention des citoyens.

Ecuador_Sumaco.jpg

La compagnie de pétrole n’a pas de capital suffisant pour exécuter le projet, sans mentionner le fonds pour implémenter les précautions nécessaires à la minimalisation des contaminations, ou pour des correctifs environnementaux. En outre, le EIA ne prend pas en considération les zones alentour, les routes qui devront être construites, ou la destruction de la forêt primaire.

Signer

Publié dans Soutien

Commenter cet article

mamalilou 18/04/2010 18:10



merci pour le relai de l'info et de l'action encore une fois


bisous dominicaux -poussiéreux



Tud 18/04/2010 19:04



Ce n' est qu' un minimun, merci à toi de suivre ces infos


Bonne soirée